ACTUS

BMW Autonome : Sans les mains

Et même carrément sans le pilote ! C’est ce sur quoi travaille activement BMW qui vient de présenter le prototype d’une R 1200 GS instrumentée de manière à pouvoir se déplacer toute seule.

La marque allemande veut donc zapper le conducteur de l’équation ? Evidemment non, ce serait se tirer une balle dans le pied. Cette moto laboratoire est là pour développer les assistances au pilotage de demain, comme le confirme Stefan Hans, le responsable du projet : « Cette moto n’est pas destinée à être commercialisée. Elle nous aide à mieux comprendre le champ d’intervention des prochaines aides à la conduite qui apparaîtront dans la gamme à moyenne échéance ». Rassurés ? Attendez la suite. Car ces futurs assistants ont quand même pour mission d’intervenir de manière intrusive lors des phases de conduite.

Dans le monde idéal de BMW, l’électronique de demain pourra détecter les zones considérées comme dangereuses et ralentir la moto automatiquement à leur approche, voire la faire dévier pour éviter un obstacle. Mieux, l’obtention de certaines informations sera rendue possible grâce au développement de la technologie V2V qui permettra la communication de véhicule à véhicule, chacun pouvant renseigner l’autre en temps réel. Pour le moment, la R 1200 GS armée de sa batterie de capteurs est capable de démarrer, d’accélérer, d’évoluer sur une piste d’essai sinueuse et de ralentir, le tout de manière totalement indépendante jusqu’à l’arrêt.

Heureusement pour nous, BMW n’a pas encore développé l’application pour affronter le tout-terrain ! Blague à part, tout ce déploiement technologique a avant tout pour but d’améliorer la sécurité passive du conducteur et ça, ce n’est pas critiquable.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer