Accessoires

ALL ONE Canyon Evo

Utilisable en été comme en hiver, élégante et pas chère : la veste All One veut tout faire. Après 3 mois de test, on peut affirmer qu’elle remplit presque toutes ses missions.

 

Comme DMP, Baltik ou encore Dies, All One est une des marques propres du groupe Dafy. Elle existe depuis 2005 et avance comme ses cousines des prix de vente particulièrement attractifs. C’est bien sûr l’une des qualités premières du modèle Canyon Evo mais il a d’autres atouts dans sa manche. Si vous êtes habitué aux grosses (et encombrantes) vestes d’hiver, ce modèle All One étonne tout d’abord par sa légèreté et son volume modéré. Vous ne ressemblez pas à un Bibendum et c’est déjà une bonne chose. La Canyon Evo joue la carte de l’élégance avec sa coupe cintrée. Et ses multiples possibilités d’ajustements (aux manches, sur le buste et même au niveau des hanches).

 

Pour se plier à une utilisation toutes saisons, elle dispose d’une doublure thermique amovible, de zips de poches résistants à l’eau et de zones d’aération dans le dos, sur les bras et aux épaules. Sur le papier, c’est très complet mais à l’usage ? Le premier point que l’on note concerne le confort. Voilà une veste très agréable à porter et dans laquelle on ne se sent pas engoncé. Les poches s’avèrent accessibles et les aérations, assez efficaces, se manipulent aisément. En revanche, la languette qui assure la fermeture du cou est un peu trop petite à mon goût. De plus, en roulant par grand froid, j’ai constaté les modestes performances thermiques de la doublure interne et le manque d’étanchéité à l’air de la veste au niveau de la fermeture principale. On sent le froid s’immiscer.

 

Un excellent rapport qualité/prix pour cette veste à utiliser sans modération  à partir de la mi-saison

 

Vous allez donc pouvoir redécouvrir la bonne vieille technique du papier journal à glisser à l’intérieur ! Dommage, car le reste du corps est plutôt bien protégé. Par ailleurs, le passage sous les giboulées de mars a permis de tester la bonne étanchéité de la veste. J’ai en revanche regretté l’absence d’une poche extérieure au niveau de la poitrine, toujours très pratique au quotidien, et noté que les Velcros de serrage des poignets ne “scratchaient” plus très bien au bout de 3 mois. Comme souvent, la dorsale est vendue en option. Si cette absence est critiquable sur les vestes vendues à prix d’or, ici, à moins de 200 euros, on n’en fera pas un fromage… Bref, si la Canyon Evo se révèle un peu juste pour affronter les grands frimas, elle donnera en revanche entière satisfaction à partir de la mi-saison. Avec style et sans vous ruiner.

 

 

 

Retrouvez plus d’informations dans Trail Adventure n°21

 

Caractéristiques :

Conception : 100 % polyester résistant 600 deniers, doublure fixe en mesh

Aspects pratiques : insert étanche et respirant, pare-vent dans le bas du dos, ajustements de la taille, des hanches et des manches, zips de ventilation sur les bras et dans le dos, zones réfléchissantes, deux poches extérieures à l’avant, 1 grande poche de rangement arrière, 1 poche intérieure (sur la doublure thermique : 1 poche + 1 emplacement pour téléphone portable)

Protection : aux coudes et aux épaules Flex Impact niveau 2 à mémoire de forme, emplacement prévu pour une dorsale 

Tailles : du XS au 4XL

Coloris : Kaki/noir 

Prix : 189,99 € 

Distribution : www.dafy-moto.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page