A LA UNEACTUSVoyages

Colombie : de Bogota à Carthagène

Vous cherchez une destination peu explorée où se côtoient le chaud et le froid, la jungle et la savane, une végétation exubérante et une cordillère minérale ? Par son environnement naturel et culturel, la Colombie est un concentré d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine !
 
La Colombie véhicule toujours une image d’insécurité. C’est pourtant une réputation qui appartient au passé depuis belle lurette. D’ailleurs, plusieurs associations de tour-opérateurs américains la classent en tête des pays à visiter. Du coup, la seule difficulté de notre périple va provenir du contraste climatique dans lequel nous allons évoluer. Lors des étapes de montagne, dont les sommets culminent à plus de 5 000 m, il faut se protéger contre le froid. Et prendre conscience que l’altitude influe sur l’organisme. Lors de celles en milieu tropical, c’est une chaleur humide qui nous enveloppe. Et sanctionne chaque effort par une bonne suée.
 
Les distances conséquentes sur des terrains si variés requièrent donc endurance et bonne condition physique. Mais les pistes ne présentent pas de souci particulier. Quelques rares tronçons caillouteux pimentent le parcours, mais toujours avec modération… L’itinéraire enchaîne essentiellement des virolos asphaltés, des petits chemins de montagne et des kilomètres de pistes bien roulantes. Il est accessible à tout voyageur motivé, en bonne santé et doté d’un minimum d’expérience de la pratique moto en tout-chemin.
 

 

Sueurs froides à Bogota

 
En revanche, vigilance, réflexes et anticipation sont indispensables à tout motocycliste occidental confronté à la conduite exotique locale, thème principal de la première journée de ce périple. Car l’arrivée se fait logiquement par l’aéroport international El Dorado de Bogota. Et si la première nuit, puis la réception matinale des Yamaha Ténéré – 660 et 700 cm3 – réquisitionnées pour cette aventure se font dans un havre de paix sur les hauteurs. Une traversée épique du trafic anarchique de Bogota est indispensable avant d’entamer la descente de la cordillère Orientale où est nichée la capitale.L’exercice demande d’autant plus de concentration que les 7 heures de décalage horaire. Et la fatigue du vol peuvent perturber certains participants qui se sont peut-être réveillés en pleine nuit. Avec une envie de café crème et de croissants chauds…
 

Retrouvez plus d’informations sur le voyage en Colombie dans le magazine Voyages à Moto n°11

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer