A LA UNEMoto trailPhotosVoyages
A la Une

Voyage au Kirghizistan

Immersion en terre inconnue

L’agence T3 Aventures a décidé de proposer un voyage à moto au Kirghizistan, à un groupe de jeunes permis. Un programme allégé (mais des émotions entières), dans un pays dont le nom évoque à lui seul l’inconnu et l’évasion. Explorateurs en herbe, bienvenue au Kirghizistan, le royaume des montagnes célestes.

 

C’est Mathieu, le plus jeune participant de cette première édition du Kirghiz A2 Tour, qui a été un peu l’élément déclencheur de la décision finale. Lorsque le jeune ingénieur informaticien empoche son permis moto, il n’a qu’une envie en tête : voyager. Sur la Toile, il découvre l’agence de voyages T3 qui lui remplit les yeux d’étoiles. Mais toutes ces grandes expéditions sont longues et, surtout, inadaptées à une personne n’ayant que très peu d’expérience. Ultra motivé, il prend malgré tout contact avec Eric pour lui parler de ses rêves. Ça tombe bien, le boss de T3 a dans un de ses cartons une idée, celle de mettre sur pied un voyage au Kirghizistan taillé sur mesure pour les jeunes permis. Nous sommes fin 2019. L’esprit d’initiative de l’un associé au pouvoir de persuasion de l’autre font des merveilles. Mais, le Covid passe par là et met le projet en stand-by…

 

 

Plongée dans l’inconnu

 

Un an plus tard, la saloperie de virus continue à sévir sur la planète bleue mais les frontières recommencent à s’ouvrir. T3 peut donc à nouveau organiser de grandes expéditions. Du coup, ce Kirghiz A2 Tour devient une réalité. Mathieu est évidemment l’un des premiers à sauter sur le bulletin d’inscription. Il veut partager l’expérience en duo avec Fanny, sa compagne. Agés respectivement de 25 et 27 ans, ce sont les plus jeunes du groupe. Car si certains décident de passer le permis très tôt, d’autres ont attendu d’être installés dans la vie et/ou de laisser pousser leurs gamins pour enfin franchir le pas. C’est le cas de Guillaume et Christophe, qui sont nés « dans les années soixante ». Ils ont reçu un nouveau tampon sur leur papier rose il y a peu de temps, mais techniquement, ils ne sont plus vraiment A2 depuis quelques mois. Rappelons que le projet initial devait avoir lieu fin 2019… Qu’importe, c’est quand même leur premier grand voyage à moto. La vraie A2, la seule, c’est donc Hildegarde. Notre jeune trentenaire, ancienne cavalière de haut niveau, revendique une expérience de seulement 3 000 km au guidon de sa Yamaha T7 au moment d’embarquer ! 

 

Une sacrée équipe 

 

Notre petit groupe est enfin constitué d’un autre couple, très expérimenté quant à lui. Brigitte et Laurent ont en effet déjà sillonné le monde, la plupart du temps en famille. Pour une fois, ils souhaitent partir sans enfant et laisser le soin de l’organisation du périple à une agence bien rodée. De vraies vacances, donc et quoi de mieux qu’un voyage au Kirghizistan. En ajoutant ma pomme, la bande est donc à taille humaine puisque constituée de seulement 8 personnes. Un bon point. Question personnel d’encadrement, T3 a mis en revanche le paquet avec Arnaud et Laurent en accompagnateurs à moto, Edouard à la mécanique, Sasha au volant du pick-up qui transporte nos bagages et Meerin, notre guide-interprète.  L’acheminement des motos des participants, de France au Kirghizistan, est compris dans le package. Voilà un sacré confort qui a toutefois une contrepartie : leurs machines vont être bloquées pendant deux mois complets car l’équipe T3 reste sur place à la fin du séjour pour encadrer le Pamir, un autre circuit. Tout le monde a accepté cette contrainte pour vivre l’aventure avec sa propre monture, à l’exception de Christophe qui a préféré cocher la case moto de loc’.

 

Pour en lire d’avantage sur le Kirghizistan, rendez-vous dans le numéro 12 de Voyages à moto, disponible en kiosque et sur www.boutiquecppresse.com.

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer