Qu’est-ce que la bougie d’allumage pour moto et à quoi sert-elle?

Tous les moteurs à essence sont pourvus de bougies d’allumage. Elles sont chargées de fournir une étincelle d’allumage constante et suffisamment puissante essentielle pour un bon démarrage à froid, des performances élevées, de faibles émissions et une consommation de carburant économique.

 

En fonction du régime moteur, une bougie d’allumage doit fournir une étincelle d’allumage au moteur entre 500 et 5 000 fois par minute. Dans le même temps, elle est soumise à des charges thermiques très variables et à de grandes différences de pression. Il s’agit donc d’une des pièces d’usure d’une moto soumise à des contraintes extrêmes et qui doit être remplacée à intervalles réguliers, conformément aux prescriptions du fabricant.

bougie d'allumage

Image de la bougie d’allumage d’une moto tirée de auto-doc.fr

De quoi se compose une bougie d’allumage pour moto ?

En haut de la bougie se trouve le raccord pour la fiche d’allumage. C’est ici que la haute tension de la bobine d’allumage, synchronisée par l’unité d’allumage, atteint la bougie d’allumage via le câble d’allumage. Le raccord (capuchon ou filetage) doit toujours être adapté à la fiche d’allumage utilisée, afin de garantir une fixation solide.

L’électrode centrale conduit le courant jusqu’à l’autre extrémité de la bougie. De là, le courant passe à l’électrode de masse sous forme d’étincelle et enflamme ainsi le mélange air-essence dans la chambre de combustion.

Une résistance d’antiparasitage dans l’électrode centrale empêche les perturbations radioélectriques dans l’environnement (p. ex. lors de la réception radio) et protège en même temps l’électronique de bord sensible des impulsions électromagnétiques. Si une bougie sans résistance antiparasite est utilisée, la fiche doit en posséder une. Pour que la tension ne se décharge que là où elle doit le faire, l’électrode centrale et la résistance antiparasite sont recouvertes d’un isolant en céramique.

Grâce à son filetage, le boîtier métallique est responsable de la bonne fixation de la bougie d’allumage dans la culasse. En outre, il constitue le conducteur de masse de la bougie d’allumage et contribue largement à la dissipation de la chaleur. Pour que la pression de combustion dans la chambre de combustion ne s’échappe pas entre la bougie d’allumage et la culasse, une bague d’étanchéité assure une liaison étanche aux gaz – même en cas de dilatation différente des deux pièces sous l’influence de la chaleur. La bague d’étanchéité sert d’ailleurs elle aussi à l’échange de chaleur. Les joints intérieurs ont la même fonction. Sauf qu’il s’agit ici d’assurer une liaison étanche aux gaz entre l’isolateur et le boîtier métallique.

 

À quels symptômes reconnaît-on des bougies d’allumage défectueuses sur une moto ?

Diagnostiquer une bougie d’allumage défectueuse sur une moto peut être difficile car les symptômes qu’elle présente peuvent souvent être associés à d’autres problèmes. Connaître les symptômes des bougies défectueuses peut vous aider à être mieux préparé à l’avenir et à réparer votre moto beaucoup plus rapidement.

Le nombre de bougies d’allumage varie d’une moto à l’autre en fonction du nombre de cylindres du moteur. Plus le moteur de votre moto est gros, plus vous risquez d’avoir des problèmes de bougies d’allumage, car elles sont plus nombreuses.

  • Le premier signe commun indiquant que les bougies d’allumage de votre moto sont défectueuses est que votre moto a des ratés d’allumage. Les ratés d’allumage sont dus au fait que la bougie d’allumage ne forme pas d’arc à l’extrémité au bon moment, la combustion est alors perturbée.
  • La deuxième façon de savoir si les bougies de votre moto sont défectueuses est de constater un retour de flamme. Le retour de flamme se produit lorsque vous entendez des bruits forts et aléatoires sortir de l’échappement. Cela se produit lorsque la bougie d’allumage produit une étincelle intermittente. Lorsqu’il du mélange air-carburant se trouve dans votre cylindre et que la bougie d’allumage ne l’allume pas, le carburant est poussé hors du cylindre lors de la compression et brûle dès qu’il atteint le collecteur d’échappement chaud.
  • Un moteur noyé peut également être le signe d’une ou plusieurs bougies d’allumage défectueuses. Un moteur noyé se produit lorsque vous essayez de démarrer votre moto et qu’elle tourne sans cesse sans vraiment démarrer. Une forte odeur de gaz se dégage alors souvent. Lorsqu’un moteur de moto est noyé, cela signifie que la chambre de combustion se remplit de gaz mais que celui-ci n’est pas brûlé. Le carburateur ou l’injecteur de carburant continue à fournir le rapport air/carburant approprié à une bougie d’allumage dysfonctionnelle qui ne forme pas d’arc et ne crée pas la combustion nécessaire pour faire monter et descendre les pistons.
  • Si votre pot d’échappement a une forte odeur de gaz ou si vous remarquez un peu de gaz qui s’échappe des tuyaux d’échappement, votre moto a peut-être des bougies défectueuses. Si la bougie d’allumage est défectueuse et ne produit pas d’étincelle au bon moment, les restes de gaz dans la chambre de combustion sont aspirés dans le moteur, ne brûlent pas, passent la soupape d’échappement et sortent par le tuyau d’échappement.

Comment remplacer des bougies d’allumage usagées ?

Le dévissage, le contrôle et le montage ultérieur de la bougie d’allumage sont des opérations d’entretien du deux-roues qui peuvent être effectuées par des non-spécialistes.

Il convient toutefois de respecter quelques points fondamentaux, brièvement rappelés ci-dessous.

  1. Dévisser l’ancienne bougie d’allumage

La bougie d’allumage se trouve directement à l’extrémité du connecteur de bougie. Sur les véhicules plus anciens, dont le compartiment moteur est dégagé, cela se voit sans problème. Sur les véhicules plus récents, le câble d’allumage et le connecteur de bougie sont généralement cachés sous un cache en plastique. Il faut d’abord retirer ce couvercle. Il faut ensuite retirer la cosse de la bougie d’allumage. Si le connecteur est bien fixé, il faut d’abord le tourner légèrement dans un sens et dans l’autre, puis le retirer verticalement vers le haut.

 

2. Dévissez la bougie d’allumage à remplacer

La bougie d’allumage est ensuite dévissée à l’aide d’une clé spéciale (clé à bougies d’allumage), d’une rallonge et d’une clé à cliquet. Les ouvertures de clé sur le culot de la bougie d’allumage sont généralement de 16 mm (moteurs modernes à 4 soupapes, moteurs de moto), 21 mm (20,8 mm exactement) (moteurs classiques à 2 soupapes) et 26 mm (moteurs de voitures anciennes). Les motos japonaises ont aussi souvent des bougies d’allumage avec une clé de 18 mm.

3. Mesure de l’écartement des électrodes d’une bougie d’allumage et contrôle de la bougie d’allumage, de son aspect et ventilation du type de bougie.

Vérifiez de manière générale l’usure et la combustion de la bougie d’allumage. Pour les bougies d’allumage unipolaires, il est également possible de contrôler l’écartement des électrodes à l’aide de la jauge d’épaisseur (« espion »). Celui-ci se situe entre 0,4 mm et 0,7 mm, selon le fabricant et les spécifications. Si de nouvelles bougies d’allumage doivent être montées, il faut lire la désignation de l’ancienne bougie sur le boîtier métallique ou dans la liste du véhicule. Entre-temps, les désignations des bougies d’allumage et les variantes d’exécution sont devenues tellement confuses que l’on ne peut pratiquement plus se passer de tableaux comparatifs. Les bougies de tous les fabricants courants peuvent être comparées à l’aide de tableaux de conversion.

 

Évitez absolument de :

– Plier le connecteur de la bougie d’allumage vers la gauche et vers la droite sur le côté. Il y a ici un risque de rupture du corps en céramique de la bougie d’allumage.

– Tirer sur le câble de la bougie d’allumage. Celui-ci peut alors se détacher ou être arraché. Plus grave encore, le câble d’étincelle est endommagé de l’intérieur. Invisible de l’extérieur, ce défaut entraîne ensuite des ratés d’allumage ou une étincelle d’allumage limitée.

Résumé

Comme pour tous les moteurs à essence, les bougies d’allumage jouent un rôle essentiel au bon fonctionnement de votre moto et fournissent l’étincelle permettant d’enflammer le mélange air-carburant. Les bougies d’allumage pour moto modernes  sont bien plus fiables que ce à quoi les motards expérimentés ont souvent été habitués. Il reste toutefois utile de savoir à quoi servent les bougies d’allumage, comment reconnaître des bougies dysfonctionnelles et comment les remplacer le cas échéant. C’est ce que nous vous expliquons dans cet article.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page