Voyages

Voyage en Islande en KTM 450 RFR

Partant du principe qu’une moto de rallye est pensée pour affronter le pire, Kim a décidé d’aller explorer l’Islande et ses conditions extrêmes au guidon d’une KTM 450 RFR rally factory replica, soit grosso modo la moto victorieuse du Dakar ! une idée un peu folle et un bonhomme qui ne l’est pas moins : tous les ingrédients étaient donc réunis pour écrire une belle histoire… 
Je n’en suis ni à ma première moto d’aventure, ni à mon premier raid. Après un voyage de six mois depuis Besançon jusqu’à Vladivostok, suivi d’explorations plus approfondies de l’extrême nord-est sibérien, de nouveaux projets d’expédition me trottent dans la tête, tous plus déraisonnables les uns que les autres. Mais je suis toujours en quête de la moto idéale. Une moto qui pourra m’emmener plus loin, là où personne ne va. La solution, c’est mon ami Manu, le boss de Nomade Racing, qui va la trouver. Ce grand spécialiste des rallyes-raids n’en démord pas : l’arme fatale, c’est une KTM 450 RFR (pour Rally Factory Replica) un peu civilisée et adaptée au voyage. A ses yeux, un tel engin est déjà prévu pour les pistes les plus extrêmes, ses composants sont tous d’une qualité et d’une fiabilité hors normes. Bien sûr, il faudra sacrifier un peu la performance pour privilégier l’endurance, procéder à quelques modifications (voir encadré) mais sur le papier, la recette doit faire mouche. De mon côté, quelques doutes subsistent : quelle est la fiabilité d’une telle moto quand on n’a pas toute une équipe derrière soi, le soir, à l’étape, pour la bichonner ? Avec sa selle à presqu’un mètre de haut, ne sera-t-elle pas inaccessible ? Comment arrimer des bagages ?Je dois également dire que ce type de moto, que j’ai pu voir à la télé pilotée par des “top guns”, m’intimide un peu. Mais, allez savoir pourquoi, le pari me tente. C’est le modèle qui gagne le Dakar sans discontinuer depuis 2011. Les plus grands noms ont chevauché cet étalon de course produit chaque année à 50 exemplaires et ont marqué l’histoire : parmi eux, Cyril Despres, Marc Coma et tous ceux qui ont en vain cherché à détrôner ces princes des sables. Et en plus de ce pedigree exceptionnel, la RFR est flamboyante. Racée à l’extrême. A mon
sens, aucun modèle n’a si belle allure. 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page