AJPEssais

AJP PR7 650 Adventure

Mono culture

La PR7 est taillée pour l’aventure sportive. Sa version 2020 reste fidèle à cet esprit où la performance l’emporte sur la polyvalence. Un choix passionnel, pas toujours rationnel.

AJP est une petite marque portugaise, spécialiste de la moto enduro loisirs et aux prix attractifs. La PR7 650 sonne comme un nom de code, un projet secret et confidentiel, un OVNI chez les trails que vous ne croiserez pas souvent, faute d’un réseau de distribution très développé. Il faut savoir que Portugais et Espagnols possèdent un territoire bien différent du nôtre. De longues pistes traversent des étendues sauvages et peu peuplées, ce qui constitue un terrain de jeu XXL où sont organisés des Bajas, sortes de rallyes tout-terrain. nos voisins sont friands de ce genre d’épreuves où le jeu consiste à rouler à bloc sur des spéciales de 300 à 400 kilomètres en naviguant. Voilà pourquoi cette moto est aussi typée avec un réservoir de 17 litres et un outil de navigation très lisible.

Sur notre marché, elle fait un peu cavalier seul en se positionnant sur une niche encore plus réduite qui est celle du trail enduro. Dans la catégorie monocylindre, ses concurrentes directes sont les sœurs jumelles KTM 690 Enduro et la Husqvarna 701 Enduro. Ces dernières offrent plus de puissance – 12 chevaux d’écart – et des suspensions de meilleure qualité. La Portugaise se rattrape avec son équipement pensé pour le voyage : grande autonomie, bulle haute, GPS… 

Une histoire de culture 

La PR7 a aussi pour elle une ligne très personnelle. J’aime ce look agressif façon machine de compétition. Ça brille sur l’AJP : la bête est bardée de pièces de couleur, jantes noires, moyeu anodisé rouge, bras oscillant travaillé, té de fourche noir bien fini et beaucoup de détails sympas. La bulle est imposante et assure une bonne protection aux pilotes. Malin ou pas, on en jugera à l’épreuve du temps. La marque a choisi d’intégrer une tablette Samsung A2 avec une application adaptée pour les indications de base, mais surtout un instrument de navigation grand format assurant une visibilité parfaite.

Elle vous permet de charger n’importe quel outil numérique pour vous aider dans vos explorations. Cette tablette garde ses fonctions initiales, donc, au guidon de la PR7, vous pourrez faire du shopping, vous informer ou même regarder un match de foot en roulant ! Manque plus que le support pour la Super Bock… La portugaise se démarque aussi côté choix technologiques.

AJP PR7 650 Adventure

Bien avant KTM avec ses 790, APJ avait bossé sur la répartition des masses en intégrant un réservoir très bas, situé sous la selle pour plus de maniabilité. Sortie en 2018, la PR7 attaque sa deuxième année de commercialisation. Le modèle que nous essayons est un millésime 2020. Par rapport à la première version, les évolutions sont nombreuses mais ne révolutionnent pas son comportement général. Il s’agit essentiellement de modifications de détails au niveau des suspensions et du freinage, accompagnées d’une poignées de bricoles esthétiques (voir encadré “Ce qui change en 2020”).

La PR7 Adventure a ce qu’il faut pour affronter les randonnées sportives 

En selle, je me sens comme sur une grosse moto d’enduro, la position est bonne, guidon, selle et repose-pieds sont idéalement placés pour une assise sans contrainte. Plutôt haut perchée pour assurer un bon débattement de suspension et une garde au sol idéale pour affronter le vrai tout-terrain, la selle culmine à 920 mm. C’est haut mais bien plus épais et confortable que sur moto d’enduro. Le modèle livré pour mon essai sort tout juste de caisse. Je passe la une, la deux… J’ai dit : je passe la deux !!! Je dois en effet m’y reprendre car la boîte est très raide. il faut vraiment forcer, puis les autres vitesses montent plus facilement… ou moins durement.

Certains propriétaires de PR7 présents sur l’essai me confirment qu’il faut en effet quelques vidanges pour que l’ensemble s’assouplisse. Dès mon départ, j’attaque une bonne grimpette dans un sentier un peu technique mêlant pierres et racines. Lors de cette entrée en matière plutôt difficile, la moto se révèle agile et escalade les difficultés sans problème. Mais la fourche Sachs un peu ferme me fatigue vite les bras. Selon votre niveau et l’utilisation que vous ferez de la PR7, un réglage s’impose.

Retrouvez l’essai complet de la AJP PR7 650 Adventure
dans Trail Adventure n° 19

 

AJP PR7 650 Adventure 
10 490 €

FICHE TECHNIQUE

MOTEUR
Monocylindre 4 temps refroidissement liquide 
Alésage x course : 100 x 76,4 mm
Cylindrée : 600 cm3
Injection électronique Delphi 45mm
Démarreur électrique 
Embrayage à bain d'huile
6 rapports

PARTIE-CYCLE
Cadre : composite en aluminium / acier 
Suspension av : fourche inversée ZF Sachs ø 48 mm, débat. 300 mm, réglable 
Suspension ar : mono amortisseur ZF Sachs progressif, débat. 280 mm, réglable
Frein av : double disque ø 300 mm
Frein ar : simple disque ø 240 mm 
pneus av/ar: 90/90-21 et 140/80-18

DIMENSIONS ET POIDS
Empattement : 1 540 mm 
Garde au sol : 310 mm 
Hauteur de selle : 920 mm 
Réservoir : 17 litres 
Poids : 150 Kg

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer