Codever : 10 conseils pour bien randonner cet été

L’été est enfin arrivé, et avec lui, l’envie irrésistible de profiter de la nature au guidon de son trail. Le Collectif de Défense des Loisirs Verts (CODEVER) rappelle que même en période estivale, il est essentiel de prendre des précautions lors de la pratique des sports de nature. Cette association française, engagée depuis 1987 dans la défense et la promotion des activités de loisirs verts, souhaite informer les trailistes mauis aussi tout autres randonneurs pour qu’ils puissent profiter sereinement de leurs balades.

 

 

Afin d’assurer une pratique responsable et respectueuse de l’environnement, le CODEVER met en avant une charte de bonne conduite à suivre lors des activités de plein air. Voici les conseils prodigués par cette association :

 

 

 

Conseil n°1 : Pas de hors-piste. Il est important de pratiquer la randonnée sur les chemins ouverts à la circulation publique ou sur les itinéraires balisés. Les activités tout-terrain, telles que le trial, le cross ou la descente, doivent être exercées uniquement sur des sites aménagés à cet effet.

 

Conseil n°2 : Préservons la nature. Il est primordial de ne pas dévier des chemins balisés, de ne pas déranger la faune ni endommager la flore. Il convient de respecter les règles concernant les déchets, la cueillette, la divagation des animaux domestiques et le bruit. Par ailleurs, il est crucial de se conformer strictement à la réglementation en vigueur concernant le bivouac et le camping sauvage.

 

Conseil n°3 : Soyez prudents et avisés. Que vous pratiquiez la randonnée, le cyclisme ou toute autre activité de plein air, il est essentiel de ne pas considérer ces activités comme une compétition. Il est fortement déconseillé de s’aventurer seul dans des zones isolées et de surestimer ses capacités. Il est recommandé de consulter la nouvelle « Météo des forêts » consacrée aux risques d’incendie et de surveiller les alertes préfectorales concernant les orages et les incendies. Si vous engagez les services d’un guide, assurez-vous qu’il possède les diplômes reconnus par l’État.

 

Conseil n°4 : Soyez courtois envers les riverains, les exploitants agricoles, les forestiers et les autres randonneurs. La tolérance et le respect sont de rigueur. Les chemins sont utilisés par une diversité d’usagers, tels que les marcheurs, les cyclistes, les cavaliers, les motards, les quadeurs, les conducteurs de 4×4, les agriculteurs, les pompiers, etc. Il est recommandé de ralentir et de saluer les autres usagers. Les randonneurs motorisés doivent traverser les promeneurs à vitesse réduite et éteindre leur moteur pendant le passage des cavaliers. Il est préférable de circuler en petit groupe.

 

Conseil n°5 : Respectez les propriétés privées et les cultures. Il est crucial de prendre en considération que les cultures et les élevages sont la source de revenus des agriculteurs. En les respectant, nous préservons également nos propres activités. Les piétons, les cyclistes et les cavaliers doivent rester sur les chemins balisés. Il est important de noter que depuis de février, pénétrer sur une propriété privée peut entraîner une amende de 135 €.

 

 

 

Conseil n°6 : Respectez l’état des chemins et leurs abords. Il est essentiel d’adapter son comportement en fonction de l’état des chemins, qu’il s’agisse de l’érosion, du ravinement, de l’humidité, etc. En agissant ainsi, nous respectons les communes qui sont responsables de l’entretien des chemins, ainsi que les autres usagers.

 

Conseil n°7 : Utilisez un moyen de locomotion conforme à la réglementation. Sur les chemins, la réglementation applicable est la même que sur les routes. pour les cyclistes Il est donc impératif de ne pas débrider votre véhicule à assistance électrique (VTTAE, trottinettes électriques, etc.), car il ne serez pas couvert par votre assurance en cas d’accident. Un véhicule motorisé doit être homologué, assuré, immatriculé et équipé d’un échappement respectant les normes en vigueur. L’excès de bruit peut entraîner des interdictions de circulation. (voir notre tribune libre de la FEMA dans le dernier Trail Adventure).

 

Conseil n°8 : Adaptez votre conduite et votre équipement en fonction des conditions météorologiques. Les chemins peuvent devenir extrêmement glissants en cas d’intempéries. Il est de votre responsabilité de vous équiper correctement en conséquence et, parfois, de renoncer à votre sortie. Il est recommandé d’avoir toujours de l’eau, une trousse de secours et des vêtements adaptés. La prévoyance est essentielle.

 

Conseil n°9 : Respectez les réglementations locales et la signalisation. Ne pas se conformer à ces règles peut vous rendre responsable et les amendes peuvent être très élevées. Lorsque vous rencontrez une barrière ou un panneau indiquant que le chemin est privé, il est nécessaire de changer d’itinéraire. Les limitations de circulation sur les routes et les chemins ruraux doivent être signalées à l’entrée de la voie par des panneaux de signalisation conformes. Il est important de noter que depuis 2021, l’accès à certains sites naturels peut être restreint en raison de la surfréquentation touristique, conformément aux pouvoirs de police accordés aux maires et aux préfets.

 

Conseil n°10 : Soyez bien assurés. Il est essentiel de vérifier que votre assurance responsabilité civile couvre l’utilisation de votre moyen de locomotion, même s’il s’agit d’un moyen non motorisé comme un cheval, un vélo ou une trottinette. Il est également recommandé de souscrire à une garantie protection juridique afin d’être assisté par un avocat en cas de verbalisation abusive ou de litige. En adhérant au CODEVER, vous bénéficiez automatiquement de cette assurance, à l’exception de la formule « sympathisant ».

 

 

Adeptes des sports de nature, Le tout nouveau guide pratique 2023 du CODEVER vient de paraître, et il contient toutes les informations nécessaires pour vous promener et organiser des randonnées en toute légalité sur les chemins de France. Ce guide, qui tient à la fois du mode d’emploi, du guide juridique et du memento, regroupe l’ensemble des règles à connaître. Avec sa taille compacte de 15×21 cm et ses 96 pages, il se glisse facilement dans la boîte à gants, le sac à dos ou les sacoches. Il vous évitera ainsi de faire l’objet de verbalisations abusives. Pour obtenir votre exemplaire gratuit du guide pratique, il vous suffit d’adhérer sur le site codever.fr. Différentes formules sont disponibles pour les particuliers, les clubs et les professionnels, avec en prime une garantie protection juridique. Profitez de notre offre presse et demandez votre exemplaire dès maintenant.

 

 

 

Le CODEVER, une association française créée en 1987, a pour objectif de défendre et promouvoir les activités de loisirs verts. Depuis plus de 35 ans, le CODEVER s’engage activement en faveur du développement durable des loisirs verts. Il compte plus de 2500 adhérents individuels, 250 clubs et 120 sociétés et professionnels, représentant ainsi plus de 20 000 personnes sur le terrain. Parmi les adhérents individuels, 52 % pratiquent le VTT/VTTAE, 49 % sont adeptes du 4×4, 59 % sont passionnés de moto, 39 % pratiquent le quad/SSV, 50 % sont marcheurs et 6 % pratiquent l’équitation. Pour toute demande auprès du CODEVER, vous pouvez contacter Charles Peot, le directeur du CODEVER, au 06 42 19 90 11. Vous trouverez également de nombreuses informations sur leur site internet www.codever.fr.

 

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page