A LA UNEACTUS

Essai Ducati Multistrada V4 S

Un tour de force

Surpuissante, suréquipée, surtechnologique, la ducati Multistrada v4 s représente le trail de tous les superlatifs. Toutefois elle demeure aussi l’un des 1 100 cm3 les plus faciles à exploiter. Dix-huit ans après son entrée sur le marché, l’Italienne continue de se distinguer !

Charme à l’Italienne… 

Prendre en main un maxi-trail au début de l’hiver au nord de la Loire est idéal pour mettre à l’épreuve ses aptitudes touristiques. Et puis nous parlons de la Multistrada V4 S, une Ducati animée par un moteur né en MotoGP. L’une des machines les plus technologiques de la planète moto.  De quoi susciter la curiosité, l’envie, voire plus ! Au premier abord, malgré un large radiateur d’eau, la plus grosse des Multistrada paraît moins imposante qu’une Kawasaki 1000 Versys ou une Honda Africa Twin Adventure Sports.

Elle se rapproche d’une Yamaha Tracer 900 ou d’une Ducati Multistrada 950. Lignes racées, habillage finement élaboré, radar avant parfaitement intégré, regard de Panigale, la V4 S est attirante.  L’offensive de séduction se prolonge par une position de conduite qui représente un modèle de compromis : le cintre du guidon n’est ni trop large, ni trop étroit et la machine se révèle très fine entre les jambes et moins large entre les genoux que ce que l’on aurait pu redouter.

Cette Multistrada V4 devrait d’autant plus correspondre à différents gabarits que la hauteur de selle se règle à 84 ou 86 cm sans outil. Leviers, pédales, rétroviseurs, mécanisme de réglage du pare-brise, logique de commande des fonctions électroniques, commandes des poignées et selles chauffantes (option) : tout est personnalisable, bien conçu et compréhensible. C’est tant mieux car nous partons immédiatement affronter la petite couronne parisienne, congestionnée par les bouchons du matin. J’ai rendez-vous à 9 heures avec le boss Porte Maillot, il est 9 heures 20…

DUCATI MULTISTRADA V4 S

Facilité déconcertante

Pour ces premiers tours de roues avec la nouvelle Ducati. J’ai calé la selle en position basse et sélectionné le mode de conduite Urban. Immédiatement, une grande facilité de prise en main apparaît. Le cintre plutôt plat pour un trail rend la position de conduite un rien sportive, mais c’est la maniabilité qui étonne de la part de cet engin de 243 kg tous pleins faits. La bête braque correctement, la jante avant de 19 pouces s’oublie et la Multi V4 se balance sans effort. Comparé à l’onctueux quatre-pattes Kawasaki de la Versys 1000 SE avec lequel j’avais rallié le siège de Ducati France dans les Hauts-de-Seine, le comportement du V4 Granturismo de Borgo Panigale se montre un peu plus rugueux à bas régime.

Dès lors, pas question de cruiser en sixième en ville à 50 km/h sous peine de faire cogner le moteur. Il n’est pas conseillé non plus d’utiliser le quickshifter dont est équipée notre version S Sport. Entre le premier et le deuxième rapport. En ville, vous avez tout intérêt à décomposer vos actions. Et à faire confiance à la finesse de votre doigté sur l’embrayage…

Le niveau sonore maîtrisé est appréciable (et assez rare sur une Ducati !). Idem pour  la gestion des gaz et le feeling des freins avant et arrière. Rien ne souffre la critique, le contrôle de la Multi en ville est total et permet de se concentrer sur la circulation. 

Encore plus à lire dans l’article du Trail Adventure n°24   

DUCATI MULTISTRADA V4 S

DUCATI MULTISTRADA V4 S 
À partir de 22 190€

FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type : V4 à 90°, Granturismo, 4-temps, refroidi par eau, 4 ACT-4soupapes/cyl 
Cylindrée : 1 158 cm3
Puissance : 170 ch à 10 500 tr/mn
Couple : 12,7 mkg à 8 750 tr/mn 
Boîte de vitesses : 6 rapports
Transmission : par chaîne 

PARTIE-CYCLE
Cadre : monocoque en alu, moteur porteur, bâti AR. treillis tubulaire en acier, bras oscillant alu
Suspension av : fourche inv. Marzocchi Ø 50 mm entièrement réglable, gérée électroniquement par Ducati SkyHook Suspension Evo, déb. 170 mm
Suspension ar : Monoamortisseur Marzocchi géré électroniquement par Ducati SkyHook Suspension Evo, déb. 180 mm
Frein av : 2 disques flottants inox Ø 330 mm, étriers radiaux Brembo monobloc M50 Stylema radial 4 pistons, ABS Bosch Brembo optimisé en virage, désactivable
Frein ar : disque Ø 265 mm, étrier flottant Brembo 2 pistons, ABS Bosch Brembo optimisé en virage, désactivable
Pneus av/ar : Pirelli Scorpion Trail 2 120/70 ZR 19 et 170/60 ZR 17

DIMENSIONS ET POIDS
Empattement : 1 567 mm
Garde au sol : 218 mm
Angle de chasse : 24,5°
Chasse : 103 mm
Hauteur de selle : 840/860 mm 
Réservoir : 22 l (réserve, 3,5 l) 
Poids : 243 kg avec les pleins

COLORIS : Rouge métal “Ducati Red” et Gris métal “Aviator Grey” (+ 200 €)
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer