EssaisHonda

Essai HONDA CRF1100L AFRICA TWIN ADVENTURE SPORTS

Lors de son retour aux affaires en 2016, la Honda Africa Twin semblait ne pas vouloir prendre part à la course à l’armement. 2020 marque un revirement de situation puisque Honda dégaine une version Adventure Sports armée jusqu’aux dents de technologies dernier cri. Pour chasser sur les terres de la GS, bien sûr !

 

Entre janvier et fin septembre 2019, BMW a refourgué 4 542 exemplaires de ses fameuses R 1250 GS (standard et Adventure confondues). L’année devait donc se conclure avec plus de 5 000 unités, un record. A grosso modo 20 000 euros le bout avec les options qui vont bien. Ça commence à causer dans le tiroir-caisse de la marque ! Et ça fait aussi des jaloux chez les petits copains d’en face. A commencer par Honda. Avec le retour de l’Africa Twin en 2016, la marque a offert plus que de la résistance face à la forteresse teutonne. Mais en dépit de tous ces efforts, de ses nombreuses qualités et de ses beaux scores commerciaux (c’est la deuxième meilleure vente du segment), la Japonaise reste encore et toujours à distance respectable de sa rivale. Aujourd’hui, le premier constructeur mondial veut aller plus loin. L’Africa Twin a dû revoir ses ambitions à la hausse. Et pour ce faire, elle a décidé de se battre à armes égales avec son adversaire. Traduction : la dotation d’assistances électroniques va faire un bond en avant.

 

Bond en avant

Effectivement, Honda a mis le paquet sur son fer de lance, l’Adventure Sports : écran tactile, centrale inertielle 6 axes, système d’éclairage en courbe, régulateur de vitesse, pare-brise réglable, poignées chauffantes, suspensions Showa pilotées électroniquement en option…. Oui, tout ça. J’aurais pu aussi vous causer du moteur qui gagne 86 cm3, 7 chevaux et une louche de couple sur toute la plage de régime, des jantes tubeless (comme quoi, tout arrive !), du châssis allégé par l’emploi d’aluminium au niveau de la boucle arrière et du bras oscillant… Oui, j’aurais pu. Mais j’ai préféré prendre les commandes de ce nouveau modèle et partir pour une belle virée de plusieurs centaines de kilomètres de routes variées. C‘est bien plus instructif. L’Africa Twin AS 2020 vend du rêve avec sa ligne élancée, ses volumes bien équilibrés et son logo qui reprend la carte stylisée du continent africain.

La qualité de fabrication demeure également une carte majeure dans son jeu. Pas de doute, c’est toujours l’un des plus beaux trails du marché qui, finalement, reste assez proche de la livrée précédente sur le plan esthétique. Le contact visuel avec cette machine s’opérera donc sans perturber le spécialiste Honda (seule la présence de feux directionnels trahit son millésime) mais les changements sont notables une fois qu’on s’installe sur la bête. Car – ô surprise – plus besoin d’être un géant pour avoir les deux pieds au sol. Honda a revu à la baisse les débattements de suspension mais aussi l’épaisseur et la largeur de la selle.

 

Bilan 

5 centimètres de moins à l’entrejambe ! Pour une fois, c’est une bonne nouvelle… A l’usage on retrouve l’équilibre naturel du trail Honda qui met immédiatement en confiance. La position de conduite est droite, confortable, avec des leviers qui tombent idéalement sous les mains. En position debout, rien à redire non plus, le guidon haut, l’échancrure prononcée du réservoir et les larges repose-pieds crantés permettant un excellent contrôle de l’engin. Les commandes sont douces, la boîte parfaite, le moteur onctueux… un vrai bonheur. Ce n’est certes pas une petite moto mais l’aisance et la précision avec lesquelles elle se déplace effacent comme par magie sa masse et son encombrement. Nombre de ses concurrentes ne peuvent pas en dire autant…

En version DCT, on monte encore d’un étage dans le confort. Avec un dispositif qui ne cesse de se bonifier au fil des millésimes. Le petit à-coup déstabilisant au démarrage ? De l’histoire ancienne, le double-embrayage revu en 2020 réussit désormais à se faire oublier et étonne encore un peu plus par sa fluidité dans le passage des rapports, pour le plus grand bonheur du conducteur mais aussi et surtout du passager. Plus facile d’accès, un peu moins lourde, la Honda revendique aussi sur le papier de meilleures performances dynamiques. Autant vous le dire tout de suite, cela ne saute pas immédiatement aux yeux. Il y a du coffre moteur, de belles accélérations, sans pour autant que tout cela décoiffe réellement le pilote. Comme souvent, Honda a privilégié l’efficacité au spectaculaire. 

 

Honda CRF1100L

 

Retrouvez l’essai complet de la Honda CRF1100L Africa Twin Adventure Sports dans Trail Adventure n° 20

 

Honda CRF1100L Africa Twin Adventure Sports 
Prix : de 16 499 à 19 299 € 
(tricolore avec DCT + EERA) 

FICHE TECHNIQUE

MOTEUR
Type : bicylindre en ligne calé à 270°, 4-temps, refroidi par eau, 1 ACT, 4 soupapes/cyl.
Cylindrée : 1 084 cm3
Puissance : 102 ch à 7 500 tr/mn
Couple : 10,71 mKg à 6 250 tr/mn 
Alimentation : injection électrique 
Boîte de vitesses : 6 rapports/DTC
Transmission finale : par chaîne 
Assistances : Feux de jour, Bluetooth audio et apple CarPlay®, prise USB, clignotants à arrêt automatique, régulateur de vitesse, signal de freinage d'urgence, système de contrôle de couple, anticabrage...
PARTIE-CYCLE
Cadre : double poutre/ simple berceau dédoublé en acier
Suspension av : fourche Showa ø 45 mm, réglable en précharge, déb. 230 mm
Suspension ar : Pro-Link avec mono-amortisseur Showa, réglable en précharge et détente, déb. 220 mm
Frein av : 2 disques ø 310 mm, étriers radiaux à 4 pistons, ABS route et tout-terrain
Frein ar : 1 disque ø 256 mm, étriers à 1 piston, ABS route et tout-terrain déconnectable 
pneus av/ar : 90/90-21 ; 150/70- 18 avec chambre/tubeless 
DIMENSIONS ET POIDS
Empattement : 1 575 mm 
Garde au sol : 250 mm 
Angle de chasse : 27,5°
Chasse : 113 mm
Hauteur de selle : 850/870 mm (options selle basse: 825-845 mm et selle haute : 875-895mm)
Réservoir : 18,8 litres 
Poids : 238 Kg ou 240 kg avec DCT 

COLORIS
Noir ou tricolore (+300 €)

DISPONIBILITE
immédiate
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer