EssaisMagazineYamaha

Essai Proto Yamaha T7

Dévoilée lors du dernier salon de milan, la Yamaha T7, entre le prototype et la concept-bike, a crée le buzz mondial. Non seulement parce qu’elle préfigure une prochaine lignée de trails chez le constructeur aux trois diapasons, mais surtout parce qu’elle renoue avec une sportivité depuis longtemps délaissée par la maison nippone. croisons les doigts pour que Yamaha reste sur la même ligne avec la future Ténéré 700 auquel ce proto ouvre la porte.

La démarche est insolite chez Yamaha. Pour une fois, le Japon a missionné sa succursale européenne pour poser les bases d’un futur trail, notamment son style et son positionnement. Tout est fait ici, en Europe, par le département Recherche & Développement de la marque basé en Italie et un bureau de design hollandais, GK Designs. Voilà pourquoi et comment je me suis retrouvé mi-juin en pleine forêt de Rambouillet à pouvoir toucher, décortiquer et même chevaucher celle qui a suscité un tsunami lors du dernier Salon de Milan.

Ready to race
L’Europe est à la manœuvre et c’est un régal. Car le concept proposé, même si ce n’est qu’un avant-projet, écarte tout compromis. Son objectif est clair. Il doit renouer avec le glorieux passé de la marque en compétition, notamment les six victoires de Stéphane Peterhansel sur le Dakar. Et proposer, au final, un trail aux réelles aptitudes sportives en tout-terrain. Nous verrons ça plus tard. Pour l’heure, place à la Yamaha T7. A la regarder, on la sent capable d’envoyer le bois sur les pistes africaines sans craindre les herbes à chameau, les cassures assassines, les ornières traîtresses. Autrement dit, elle peut vous permettre de parcourir la planète pour vivre l’évasion, l’aventure et vous imprégner d’une totale liberté. Alexandre Kowalski, responsable marketing et compétition des Bleus, nous l’a confirmé sans détour : « Ce concept de trail est résolument sportif avec ses lignes agressives et ses énormes débattements car on souhaite plus que jamais emmener nos clients en tout-terrain. Ne vous étonnez donc pas si la T7 a le cachet d’une machine de course et si elle impressionne par ses dimensions et sa rusticité ! » Pas faux. Campée sur sa fourche empruntée à une WR-F, le modèle enduro de la marque, la Yamaha T7 en impose avec son allure brute de décoffrage dont le réservoir anguleux en alu brossé est la pièce maîtresse. Tête de fourche translucide à quatre LED (comme celle de la WR-F engagée officiellement en rallye) qui dissimule des instruments de navigation, roues de 21 et 18 pouces chaussées de Pirelli Scorpion MT90 pour le rallye-raid, boucle arrière microscopique, échappement bas, énorme sabot, elle semble pensée pour la course. On vous défend de la trouver aseptisée, voire moche, même s’il est vrai que de profil, le bloc moteur paraît excessivement haut perché.

Essai Complet Proto Yamaha T7 dans Trail Adventure n°11

 

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer