EssaisYamaha

Essai en détail de la Yamaha Ténéré 700

Promesse tenues

La Ténéré 700 était lors de sa sortie en 2019, la moto trail  la plus attendue du moment. Car il aura fallut patienter trois ans pour que Yamaha parvienne enfin à donner une suite à la XTZ 660 Ténéré. Eh bien vous savez, quoi ? Ça valait le coup d’attendre !

Essai Yamaha Ténéré 700La voilà donc, cette fameuse Tenere 700, avec sa face avant résolument orientée rallye raid et dotée de phares à LED superposés qui produit son petit effet. On aime aussi la légèreté visuelle de l’ensemble. Reste que le réservoir, haut placé, s’orne d’un habillage assez proéminent. On en vient alors à préférer la version full black où la pièce en question se fond un peu mieux dans la masse.
Pas de quoi s’extasier non plus sur le silencieux, dépourvu de toute imagination esthétique. Quant au tableau de bord, certains lui trouvent un lieu de parenté avec une ancienne Gameboy. Pas vraiment un compliment… A sa décharge, cette dalle digitale monochrome est très lisible et le reste même quand on évolue debout grâce à son implantation assez haute. Elle est également surmontée d’une barre qui accueillera le cas échéant un outil de navigation. Bien vu.
Le tour du propriétaire se poursuit rapidement puisque dans son souci de revenir aux choses essentielles (et accessoirement aussi de réduire les coûts), Yamaha a fait le choix d’un équipement limité. Ici, point d’assistance électronique type contrôle de traction, aide au démarrage en cote ou centrale inertielle 6 axes. Non, juste un ABS déconnectable. Avec une Yamaha Ténéré 700, vous restez le maître du jeu… et sous la barre des 10 000 euros ! C’est bien aussi.
Poursuivons avec le système de freinage, basique lui aussi. Yamaha s’est en revanche un peu plus lâché niveau suspensions avec une belle fourche inversée signée Kayaba offrant 210 mm de débattement, accompagnée d’une suspension arrière mono amortisseur montée sur biellettes. Ces deux éléments de qualité profitent d’une large palette de réglages. Un vrai plus pour la route comme en tout-terrain.

 

Yamaha Ténéré 700 Surprenante sur route

Yamaha Ténéré 700 bleuIl est temps de monter sur la bête. Ou plutôt de grimper dessus car la hauteur de selle est de 875 mm. C’est un passage obligé avec ce type de moto dotée de forts débattements, d’une confortable garde au sol et d’une roue à rayons de 21 à l’avant (18 pouces à l’arrière). Mais la marque japonaise a pensé aussi aux petits gabarits avec, en option, un kit de rabaissement de la suspension arrière qui fait gagner 18 mm et une selle basse (- 20 mm de mieux). D’un autre côté, on ne pouvait pas demander à la marque de rogner encore plus sur l’épaisseur de mousse de cette selle, déjà mince comme un sandwich SNCF ! Voilà qui semble promettre quelques douleurs au fondement sur les longues distances
Mais nous n’en sommes pas là. Pour l’heure, une petite portion de routes sinueuses et une belle section off road sont au menu. D’emblée, la Yamaha Ténéré 700 se laisse amadouer facilement et rassure le pilote par son gabarit et son poids accessibles. Côté bande sonore, le silencieux fait preuve d’une agréable discrétion même si la musique rageuse de l’Akrapovic optionnel est tentante. Mention spéciale pour le guidon qui offre un cintre parfait en position debout. Pilote assis, ce dernier a les bras un poil trop relevés mais ça passe.
Nous débutons la journée par la partie asphalte du parcours. La polyvalence attendue sur cette machine est bien au rendez-vous et dépasse même les espérances. Car une moto aussi typée off road devrait forcément le payer en usage routier. Ce n’est pas le cas. La Yamaha se montre stable et agile malgré sa roue avant de 21, évidente à piloter et très saine, même à l’attaque. En dépit de leurs grands débattements, les suspensions conservent toute leur rigueur et les freinages appuyés sont bien gérés, comprenez : sans transfert de masse trop important. Côté confort, malgré un peu de sécheresse sur les petits chocs, les éléments Kayaba assurent un comportement très progressif et une sensation de maîtrise bien rassurante.
Un freinage idéalement dosé (pas trop de mordant pour s’adapter aux réactions de la fourche et de la puissance quand on tire fort sur le levier) et une tête de fourche qui protège plus qu’il n’y paraît complètent cette moto finalement très à l’aise sur le bitume. Même les pneus, des Pirelli Scorpion Rally STR armés de gros crampons, dévoilent une grande polyvalence d’utilisation. Enfin, comme toute bonne Yamaha qui se respecte, la Yamaha Ténéré 700 dispose d’une boîte un peu ferme.

 

Grisante en tout-terrain

Yamaha Ténéré 700Les kilomètres s’enchainent et l’impression d’homogénéité ne faiblit pas. Car rayon moteur, il n’y a pas grand chose à redire non plus. Ce twin de 689 cm3 est bien connu puisqu’il officie déjà au cœur des MT-07, XSR 700 et Tracer 700. Pour que la greffe prenne une fois installé au cœur de la Yamaha Ténéré 700, les ingénieurs ont juste eu besoin de modifier la boîte à air, l’échappement, l’injection et la démultiplication finale. Le client y perd un peu en puissance et en vitesse de pointe, mais y gagne en rondeur en bas. Une fois passé le cap des 2 000 tr/mn, la mécanique répond présent avec un caractère volontaire mais aussi quelques petits à-coups d’injection. La poussée est franche, l’allonge appréciable. Et la puissance ? 74 chevaux nerveux et bien distribués, c’est largement suffisant pour vous coller la banane… ou se faire perdre votre permis car on accroche un bon 200 km/h avec les gaz à fond. Bref, tout y est dans cette mécanique aisément maîtrisable et pourtant ô combien vivante. A allure stabilisée, on note juste la présence de micro vibrations dans les poignées mais il n’y a pas de quoi en faire un fromage.
C’est sur une note très positive que nous quittons la route pour attaquer la portion copieuse portion off road prévue au programme, soit 250 km de pistes tantôt poussiéreuses, tantôt caillouteuses. Le moment est venu de lever son cul de la selle. Tant mieux car les premières douleurs commencent à poindre. En position de debout, le guidon tombe très naturellement sous les mains et la planche de bord reste visible sans avoir besoin de pencher la tête. En revanche, les genoux sont un peu écartés par la largeur du cadre et le tibia droit vient parfois au contact de la protection du carter d’embrayage. Il faut un peu chercher sa position au début. Après, ce n’est que du bonheur. Rares sont les trails à vous rendre le tout-terrain aussi facile d’accès. Avec une Ténéré, on a même l’impression d’être un bon ! La qualité des suspensions n’est pas étrangère au phénomène, au même titre que le bicylindre super linéaire. Du coup, l’envie de lâcher les chevaux est difficile à contenir. En l’absence d’anti patinage, le pétillant twin autorise très rapidement de belles glisses à l’accélération. Trous, bosses et cailloux sont avalés sans broncher grâce à l’excellent travail des Kayaba et il faut vraiment attaquer fort ou subir une grosse compression pour venir à bout des réglages d’origine.
Vous le savez, le poids constitue un ennemi en tout-terrain, surtout quand il est haut placé. La Ténéré n’est pas la mieux lotie dans ce domaine avec son moteur imposant surmonté d’un réservoir de 16 litres mais Yamaha a bien bossé la répartition des masses pour lui permettre d’être agile et capable d’affronter les conditions difficiles. C’est d’ailleurs quand le parcours se corse que la machine semble donner le meilleur d’elle-même. Un peu de vitesse, un doigt d’engagement physique, un soupçon de pilotage et hop, oubliés les kilos ! On apprécie aussi son rayon de braquage très court, qui permet de trialiser sans poser le pied au sol.

Grosses ambitions
Que faire de 150 chevaux et plus ? Sur la route, ils ne sont plus exploitables et dans les chemins, une telle cavalerie devient contre-productive. C’est sur ce terrain de la raison que Yamaha plante sa nouvelle Ténéré 700. Pour contenir le prix, les assistances électroniques n’ont pas été convoquées au voyage mais la marque a su faire les efforts là où il fallait, avec notamment des suspensions de bonne qualité. Etonnante sur route, grisante en tout-terrain, performante mais facile, cette Ténéré semble toutefois plus adaptées aux plaisirs solitaires qu’aux épopées en duo eu égard à la place dévolue au passager, réduite à la portion congrue. On ne peut pas tout avoir…

Retrouvez l’essai longue durée de 16 000 km au guidon de cette Yamaha Ténéré 700 dans Trail Adventure n°22.

FICHE TECHNIQUE YAMAHA XTZ 700 TÉNÉRÉ
Prix : 9 999 €

MOTEUR
Type Bicylindre parallèle, 4 temps, refroidi par eau
Cylindrée      689 cm3  – 2 ACT, 4 soupapes par cylindre
Puissance  73,4 ch à 8 000 tr/mn
Couple  6,93 mkg à 6 500 tr/mn
Alimentation   Injection électronique
Boîte de vitesses  6 rapports
Transmission finale Par chaîne
PARTIE-CYCLE
Cadre ABS déconnectable, ordinateur de bord / treillis tubulaire en acier
Suspension AV Fourche Kayaba inversée ø 43 mm, entièrement réglable, déb. 210mm
Suspension AR Mono amortisseur Kayaba, entièrement réglable, déb. 200 mm
Frein AV  2 disques ø 282 mm, étriers Brembo à 4 pistons, ABS
Frein AR 1 disque ø 245 mm, étrier 1 piston, ABS
Pneus AV/AR   90/90 x 21 -150/70 x 181 
DIMENSIONS ET POIDS
Empattement       590 mm
Garde au sol  240 mm
Angle de chasse  27°
Chasse  105 mm
Hauteur de selle  875 mm (option selle basse : 855 mm)
Réservoir  16 l (4,3 l de réserve)Noir, bleu/blanc, rouge/blanc
Poids  187 kg  (204 kg avec les pleins)
GARANTIE  

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page