A LA UNEACTUS

VOGE 500 DS : 5 895€, qui dit mieux ?

Autrefois raillée pour ses productions approximatives aux décos kitsch à mourir, la Chine ne fait désormais plus rire. Car ses derniers rejetons ont bien progressé. la preuve avec cette étonnante Voge 500 DS, concurrente frontale de la Honda CB500X.

Voge, ça ne vous dit pas grand-chose ? Normal, la marque chinoise a été créée en 2018 et a débarqué en France l’année suivante, fin 2019, par l’intermédiaire de l’importateur sudiste DIP. Vous n’êtes pas plus éclairé pour autant sur le pedigree de cette nouvelle enseigne ? Mais si je vous dis que Voge est une émanation du groupe Loncin, industriel chinois qui fabrique les moteurs des BMW F750/850 GS, entre autres, alors là, ça devrait normalement vous causer un peu plus. Producteur de quads et de véhicules utilitaires essentiellement destinés au marché asiatique, le puissant groupe Loncin (qui équipe également certaines CF Moto) a donc décidé de sortir de l’ombre en créant sa propre marque : Voge. Vous suivez toujours ?

Cette toute nouvelle enseigne s’appuie sur une gamme de deux motorisations, 300 et 500 cm3, déclinées à la sauce roadster, classique, sport et, depuis peu, trail. C’est bien sûr cette  dernière interprétation qui nous intéresse. La Honda CB500X a décidément du mouron à se faire en ce plus moment car elle est attaquée de toutes parts. Ses flancs ont d’abord été pris d’assaut par une certaine Benelli TRK 502 (plus chinoise qu’italienne), non sans une certaine réussite, du moins sur le plan commercial.

Aujourd’hui, une nouvelle attaque arrive et elle s’avère encore plus frontale. Car cette Voge 500 DS présente une architecture et des cotes moteur strictement identiques à celles de la Honda. Le petit bec avant de la Chinoise, son arrière effilé ou encore son cadre poutre en acier ont également bien du mal à cacher leur inspiration. Avant, on reprochait aux Japonais de pomper ouvertement les Européens, c’est maintenant à leur tour d’être plagiés. La rançon de la gloire, sûrement…

VOGE 500 DS

Copié / Collé

Pour se démarquer, un peu, les Chinoises ont pris le parti de pratiquer une politique de prix agressifs. Tout en offrant un niveau d’équipement au-dessus de la moyenne. C’est vrai pour la Benelli ; ça l’est encore plus pour la Voge. La nouvelle venue est la seule de sa catégorie à proposer un tableau de bord TFT couleur. Elle innove aussi avec sa connectivité Bluetooth avec un smartphone (permettant de voir apparaître les appels reçus), ses capteurs de pression pneumatique et même la charge de la batterie ! On trouve aussi un pare-brise réglable manuellement, une prise USB, des leviers ajustables, des crash-bars… Et les fournisseurs des périphériques sont de renommée internationale : freins Nissin, injection Bosch, suspensions Kayaba…

Oui, tout ça en série. Et pour moins de 5 900 €. Pour rappel, une TRK 502 vaut 400 € de plus et la CB500X carrément 1 100 € de mieux ! Ces écarts de prix font-ils de la Voge 500 DS un pur bon plan ? N’allons pas trop vite en besogne. Grimpons plutôt dessus avant toute conclusion hâtive. La selle n’est pas trop haute, mais elle s’avère assez large, ce qui pénalisera quand même les courts sur pattes. Par ailleurs, on constate un rembourrage plutôt chiche. Mais la position de conduite est naturelle et agréable. Avec les jambes et les bras feu fléchis, et le buste assez droit. Sous les yeux du conducteur, le tableau de bord techno fait son petit effet, d’autant qu’il se montre très lisible.

Question finition, si les Chinoises se distinguent souvent par leurs approximations et leurs fautes de goût,
il n’en est rien avec la Voge. C’est même pas mal du tout pour une machine de ce prix : les plastiques sont bien ajustés, le traitement des pièces est soigné et quelques organes (le silencieux par exemple) flattent carrément l’œil. Bon, en fouinant un peu, on note qu’un peu de buée apparaît dans l’optique de phare à LED. Et Voge aurait pu se fendre d’une vis plus discrète pour joindre la partie supérieure du crash-bar. Bref, pas de quoi passer la 500 DS au goudron et aux plumes…

Retrouvez plus d’informations encore sur cette Voge 500 DS dans Trail Adventure n°24

VOGE 500 DS
5 895 €

FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type : bicylindre en ligne, 4-temps, refroidi par eau, 4 soupapes par cylindre, 2 ACT
Cylindrée : 471 cm3
Puissance : 46,9 ch à 8 500 tr/mn
Couple maxi : 4,28 mkg à 7 000 tr/mn
Alimentation : injection électronique
Boîte de vitesses : 6 rapports

PARTIE-CYCLE
Cadre : cadre poutre en acier
Suspension av : fourche inversée Kayaba Ø n.c., déb. n.c.
Suspension ar : monoamortisseur Kayaba, déb. n.c.
Frein av : 2 disques Ø 298 mm, ABS
Frein ar : 1 disque Ø 245 mm, ABS 120/60 x 17 ; 160/60 x 17
Pneus av/ar : 120/60 x 17 ; 160/60 x 17

DIMENSIONS ET POIDS
Empattement : 1 460 mm
Hauteur de selle : 815 mm
Garde au sol : 168 mm
Poids : 188 kg tous pleins faits
Réservoir : 17,2 l

COLORIS : rouge, noir
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer