BenelliEssaisHonda

Match Benelli Trk 502 vs Honda cB500X

L'évasion en classe éco

Rouler beaucoup et partir loin avec des machines A2 approved, C’est possible grâce à ces deux trails taillés sur mesure pour les 47,5 chevaux réglementaires, dociles au quotidien mais armés pour l’aventure. Jeunes et moins jeunes permis, tout le monde est concerné ! 

La peu connue Benelli TRK 502 italo-chinoise fait face à un classique du genre (sorti en 2013), la Honda CB500X qui a su évoluer dans le bon sens cette année avec, entre autres, une roue avant de 19 pouces (au lieu de 17) et des suspensions améliorées. Côté points communs, ces trails possèdent tous deux un bicylindre parallèle de 500 cm3 limité à 47,5 chevaux, des débattements généreux, une protection suffisante et une autonomie importante. Autant de promesses d’accès à l’aventure, à la fois sur bitume et en dehors. Pour un prix inférieur d’environ 8 %, la TRK 502 joue la surenchère et ses dimensions n’ont rien à envier aux gros trails de la catégorie supérieure. De quoi résoudre tout complexe d’infériorité pour ceux qui souffrent d’être limités dans leur achat par leur permis A2.

La Benelli a tout d’une grosse cylindrée. Si, esthétiquement, la Honda forme un tout lisse et homogène qui nous paraît familier. La Benelli sort des sentiers battus en préférant un assemblage typé (sorte de croisement entre une BMW GS et une Ducati Multistrada) avec son profil massif à nez de canard et sa pléthore d’équipements : fourche inversée, double disque de 320 mm et étriers radiaux à quatre pistons à l’avant, protège-mains, ABS déconnectable, prise USB, barres de protection et porte-bagage… Plus large, plus longue, plus lourde et dotée d’une selle agréable et pas trop haute (815 mm), la TRK 502 réclame un certain respect au moment de l’enfourcher.

 

Sam suffit contre toujours plus 

Une fois au guidon, cette sensation se confirme avec un carénage imposant, une large bulle réglable, un gros réservoir et une position de conduite assez particulière : les bras écartés par le guidon haut et les pieds positionnés très en avant, ce qui peut surprendre ceux qui ont déjà roulé sur un trail “standard”, comme la Honda… Aux commandes de la CB500X, on se sent immédiatement en terrain connu ou carrément chez soi. Pour ceux qui apprécient ce souci de l’ergonomie. Tout tombe sous la main, la Japonaise est compacte (comparée à la Chinoise). Mais également neutre, équilibrée avec un réservoir court et un guidon plus près du buste.

 

La selle est étroite, ce qui permet de plus facilement poser les pieds au sol, mais cela se paie par une fermeté qui s’avérera un peu pénible à l’usage. Autre reproche, le tableau de bord digital est si compact qu’il manque de lisibilité. Surtout le compte-tours minuscule qui est supplanté par l’indicateur de rapport engagé. Presbyte et un peu casse-burnes, je trouve ce détail assez pénible. Surtout que la TRK 502 offre un magnifique élément analogique bien plus évident et excitant.

 

Cette introduction était longue mais nécessaire.

Car ces divergences de taille, de poids et d’équipements vont déterminer leurs qualités et défauts respectifs sur tous les terrains. Ces machines donnant vraiment envie d’avaler les kilomètres. Et pour ce faire, il faut déjà s’extraire des encombrements urbains. C’est le domaine de prédilection de la Honda, plus neutre et stable avec une position dominante, un centre de gravité placé bas et une largeur hors-tout raisonnable, soit l’idéal pour se faufiler.

Comparativement, le (sur)poids d’une trentaine de kilos et l’encombrement de la Benelli se ressentent à basse vitesse. Surtout lors des manœuvres et des demi-tours, du fait d’un rayon de braquage hors norme. Autre bémol, les arceaux de protection sont trop proéminents. D’autant qu’on ne les voit pas en roulant et il est trop facile de heurter une voiture en stationnement ou un plot de mobilier urbain, au risque de chuter. Perso, si cette moto m’appartenait, je découperais ces oreilles pour conserver les arceaux qui épousent la mécanique. Rayon moteur, justement, le twin Honda est fait de docilité et de discrétion. Alors que celui de la Benelli, aussi souple mais moins domestiqué, grogne dans l’antre de son vaste habillage. Pour certains, ce surplus d’âme peut représenter un bonus.

 

Retrouvez le comparatif complet de la Benelli TRK 502 ainsi que de la Honda CB500X dans Trail Adventure n° 19

 

Benelli TRK 502
Prix : 6 399 €

FICHE TECHNIQUE

MOTEUR
Type : bicylindre, 4-temps, refroidi par eau, 2 ACT, 4 soupapes/cyl.
Alésage x course : 69 x 66,8 mm 
Cylindrée : 499,6 cm3
Puissance : 47,6 ch à 8 500 tr/mn
Couple : 4,6 mKg à 4 500 tr/mn 
Alimentation : injection électrique 
Boîte de vitesses : 6 rapports
Transmission finale : par chaîne 
Assistances : Freinage ABS déconnectable 

PARTIE-CYCLE
Cadre : treillis en acier
Suspension av : fourche inversée, ø 50 mm, réglable en précharge, déb. 135 mm
Suspension ar : mono amortisseur réglable en précharge, déb. 135 mm
Frein av : double disque ø 320 mm, étriers à 4 pistons radiaux, ABS
Frein ar : simple disque ø 260 mm, étriers à 1 piston, ABS 
pneus av/ar : 110/70 x 17 ; 160/60 x 17
DIMENSIONS ET POIDS
Empattement : 1 525 mm 
Garde au sol : 190 mm 
Angle de chasse : n.c
Chasse : n.c.
Hauteur de selle : 880 mm 
Réservoir : 20 litres 
Poids : 235 Kg avec les pleins 

COLORIS
Rouge/blanc/gris

 

Honda CB500X
Prix : 6 899 €

FICHE TECHNIQUE

MOTEUR
Type : bicylindre, 4-temps, refroidi par eau, 2 ACT, 4 soupapes/cyl.
Alésage x course : 67 x 66,8 mm 
Cylindrée : 471 cm3
Puissance : 47,6 ch à 8 500 tr/mn
Couple : 4,4 mKg à 7 000 tr/mn 
Alimentation : injection électrique 
Boîte de vitesses : 6 rapports
Transmission finale : par chaîne 
Assistances : Freinage ABS, accélérateur électronique 

PARTIE-CYCLE
Cadre : diamant en acier
Suspension av : fourche télescopique, ø 41 mm, réglable en précharge, déb. 150 mm
Suspension ar : Pro-Link mono avec 5 réglages en précharge, déb. 135 mm
Frein av : simple disque "wave", ø 310 mm, étriers à 2 pistons, ABS
Frein ar : simple disque ø 240 mm, étriers à 1 piston, ABS 
pneus av/ar : 110/80 x 19 ; 160/60 x 17
DIMENSIONS ET POIDS
Empattement : 1 420 mm 
Garde au sol : 180 mm 
Angle de chasse : 27,5°
Chasse : n.c.
Hauteur de selle : 830 mm 
Réservoir : 17,7 litres 
Poids : 197 Kg avec les pleins 

COLORIS
Noir mat/rouge/blanc

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer